homepage 4

Méthodologie de Recherche

La méthodologie du projet BAYF est développée autour de trois objectifs:
  • 1. L’identification des secteurs à forte croissance susceptibles de générer le développement économique
  • 2. Le développement d’un modèle de partenariat avec les parties prenantes locales pour optimiser l’impact et réduire les contraintes socio-économiques
  • 3. La création de données désagrégées sur les compétences les plus demandées par le secteur privé afin d’avoir accès à un capital humain qualifié pour ainsi stimuler la compétitivité, la croissance et la création d’emplois au niveau local.
Pour atteindre chaque objectif, quatre activités principales de recherche et d’engagement sont menées.

Recherche documentaire

Décrouvrir les atouts économiques des régions ciblées et connaître les secteurs en croissance, les données démographiques et les entités privées, publiques et à but non lucratif concernées constitue une première étape cruciale précédant la recherche sur le terrain. Cette phase permet de plus la sélection objective des parties prenantes à travers le pays entier. S’appuyant sur l’expérience d’EFE dans la région, la phase de recherche documentaire comprend en outre: une analyse approfondie des sites Web officiels des régions cibles, des entités publiques, des articles de journaux et des études existantes financées par des bailleurs de fonds internationaux.

Recherche sur le terrain

Les activités sur le terrain comprennent des enquêtes auprès des entreprises du secteur privé et des principales parties prenantes, des groupes de discussion qualitatifs avec des jeunes et des groupes de discussion avec des parties prenantes pertinentes, ainsi que des entretiens en face à face avec des représentants des secteurs public et privé.

Alors que les enquêtes sont distribuées sous forme de questionnaires personnalisés pour chaque groupe de répondants, les entretiens en face à face permettent aux parties prenantes de «sortir des sentiers battus» et d’exprimer leurs visions, perspectives et idées innovatives plus librement. Une attention particulière est continuellement consacrée à la collecte d’informations désagrégées par genre.

Des groupes de discussion composés de jeunes femmes et hommes Algériens permettent d’étudier les opinions et les perceptions de soi dans une conversation plus naturelle que celle qui se produit habituellement lors d’entretiens individuels et de déterminer les réponses et les attitudes communes à l’égard d’un problème commun. Les groupes de discussion avec les parties prenantes algériennes permettent de comprendre leurs attentes du marché du travail, ainsi que les compétences demandées.

Engagement avec des entreprises du secteur privé et des parties prenantes clé

Sous forme de débats animés, les événements d’engagement des parties prenantes permettent de découvrir des informations pertinentes pour alimenter l’analyse finale du marché du travail sur les besoins des employeurs et l’état de l’inadéquation des compétences existantes. C’est également une occasion de discuter des obstacles pour les personnes à la recherche d’un premier emploi, en mettant toujours l’accent sur les femmes.

Restitution des résultats

Des activités continues de communication, de sensibilisation et de création de partenariats permettent de recueillir les contributions, le soutien et l’appui de toutes les principales parties prenantes. EFE facilite l’échange de connaissances et le partage des connaissances et des meilleures pratiques avec d’autres partenaires de la région MENA où EFE-Europe opère pour permettre un impact à l’échelle régionale.